Maison Paramédicale des Ebisoires 

16 Passage Paul Langevin

78370 

Plaisir 

Tel: 06.59.43.40.62

Lundi : 9h - 19h

Mardi :  9h - 19h

Mercredi :  9h - 19h

Jeudi : 13h - 19h

Vendredi : 9h - 19h 

​​

© 2023 by Maggie Louise. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icône
  • Google+ Icône sociale
  • LIENSOCIAL1

1.

Périnatalité

 

 

Pour qui ? 

- Nourrissons,

- Relation parents-enfant,

- père/mère

- Bébés

La périnatalité est une période qui commence à partir du moment où nait le désir d’avoir un enfant, et ce jusqu’aux 3 ans de l’enfant. Cette période se caractérise par un réel chamboulement, aussi bien physiologique, chimique que psychologique. Si elle est socialement considérée comme une des plus épanouissantes, elle possède également son lot de difficultés. Ces souffrance sont souvent dissimulées car les sentiments de culpabilité ou la honte prennent alors le dessus.

Comme disait le Dr Delassus, « on ne nait pas mère, on le devient ».

Cette période peut s’avérer difficile à traverser, à savoir, trouver sa place en tant que mère, en tant que père, mais également en tant que mari et femme, venant déstabiliser alors l'équilibre psychique des parents et du couple. La grossesse et la naissance d'un enfant est une période de remaniements psychiques, pouvant de ce fait ouvrir la porte à d'anciens traumatismes, renvoyant les parents à leur propre petite enfance et faisant appel de ce fait à leur héritage transgénérationnel. Le vécu affectif et émotionnel peut donc être une difficulté lors de cette période périnatale, que ce soit pour le père, la mère ou le couple parental.

Par ailleurs, certains parcours tel que la PMA (Procréation Médicalement Assistée) sont un réel parcours du combattant pour les couples. De même, beaucoup de femmes font face aux Fausses Couches, souvent banalisées, mais vécues comme une réelle épreuve douloureuse pour certaines.

Parfois, on peut être amené à rencontrer des difficultés dans la relation avec son enfant. Ces difficultés peuvent se manifester par une tristesse de l’humeur, une certaine irritabilité, une anxiété... On parle de Baby Blues dans certains cas, voire de Dépression du Post-Partum. La Dépression du Post-Partum touche entre 10 et 15% des femmes par an. Cette difficulté se veut de plus en plus reconnue.

Exemple de motifs de consultation (Liste non exhaustive) :

-  Procréation Médicalement Assistée (PMA)

-  Fausses Couches

-  une grossesse adolescente

-  Un déni de Grossesse

-  un Deuil Concomitant

-  la Grande prématurité

-  Face à un deuil périnatal

-  Sentiment de tristesse

-  Difficulté dans la relation avec son bébé 

-  Dépression du Post-Partum

-  Dépression prénatale,

-  Manque de confiance en sa capacité à être parent

-  Agressivité et irritabilité inhabituelle...

Au cours des premières semaines et mois de vie du bébé, les parents peuvent rencontrer des difficultés avec leur bébé, se manifestant par des troubles psychosomatiques. Ces troubles ont la particularité de s'organiser autour des interactions précoces entre le bébé, la mère et le père et, de ce fait, les impacter. Le bébé est un être doté de grandes compétences pour entrer en communication avec autrui. Avant d'avoir la capacité verbale d'exprimer ce qu'il ressent, c'est au travers de son corps qu'il exprimera ses ressentis. C'est ce qu'on appelle "psychosomatique". Le bébé communique au travers du langage du corps. L'apparition de certains troubles chez le nourrisson peut venir perturber le fonctionnement familial, amenant les parents à osciller entre colère, épuisement, culpabilité, impuissance...

Exemples de motifs de consultation (Liste non exhaustive) : 

-  Coliques 

-  Vomissements

-  Anorexie

-  Mérycisme

-  Insomnies précoces

-  Difficultés d'endormissement

-  Retrait relationnel...

 

 

Dans ce cadre de consultation, les entretiens ont lieu en présence du nourrisson. Au préalable d'une prise en charge psychologique du nourrisson, toute cause physiologique doit avoir été écartée à l'aide d'un examen médical. Par la suite, un travail en collaboration avec le pédiatre pourra être envisagé.